Menu


L’orgue de Notre Dame de Bon Secours : un des derniers concerts du grand orgue par Antoine Joly

Soutien de la Fondation : 120 000 €


L’association des Amis de l’Orgue de Notre Dame de Bon-Secours à Lyon 3ème vous propose un concert d’Orgue avant les travaux de rénovation qui devraient débuter d’ici la fin d’année.

Ce concert sera réalisé par Antoine Joly sur le grand orgue  le vendredi 17 mai 2019 à 20 h 30.

 

 

 

 

Œuvre de : J. Alain, J.S. Bach, J. Brahms, F. Couperin, G. Litaize, V. Lubeck

Né à Besançon, Antoine Joly commence l’étude du piano à l’école de musique de Baume les Dames. Il se tourne ensuite vers l’apprentissage de l’orgue auprès de Jean Paul Schiffmann à Baume.

L’intérêt grandissant pour son instrument le conduit à passer une année en Belgique pour étudier l’orgue « de l’autre côté du clavier » : il suit une année d’apprentissage de la facture d’orgues auprès de Dominique Thomas, facteur d’orgues de renommée internationale. Il poursuit parallèlement la pratique instrumentale au conservatoire de Verviers avec Patrick Wilwerth.

Admis en septembre 2016 au conservatoire de Bayonne, il étudie l’orgue auprès d’Esteban Landart pour préparer le DEM (diplôme d’études musicales, ce dernier étant le plus haut diplôme musical français délivré par les Conservatoires à rayonnement régional ou départemental). Il est en même temps organiste à Ciboure sur le magnifique instrument construit par Dominique Thomas.

Antoine Joly vient d’être admis au conservatoire régional de Paris, et poursuivra ses études à partir de septembre 2019 dans la classe d’orgue de Christophe Mantoux pour une année de perfectionnement 

Depuis 2017, cette association œuvre pour la restauration du grand orgue. Le coût total des travaux s’élève à 221 742,00 €.

Le Grand-Orgue de l’église Notre-Dame du Bon-Secours à Lyon présente de nombreux signes de fatigue : certains tuyaux menacent de tomber et le système de transmission des notes depuis les trois claviers de la console jusqu’aux tuyaux contenus à l’intérieur de l’instrument est défaillant. Sans restauration, cet orgue risque de devenir muet dans un proche avenir. Le but de cette restauration est de pérenniser l’avenir de cet orgue, en restaurant le matériel présent (tuyaux, console) jugé de bonne qualité par les différents experts. La traction numérique des jeux et des notes sera remplacée et modernisée.